La boule de lumière

01 Hollyhock IMG_8214(In the next post you will find an English translation of this session.)

(Copyright © Jack Cain 2016, text and images)

Jack: Alors, je me demande si tu as pu trouver quelque part, peut-être que tu peux m’en parler un peu…

Guillaume: Je suis près d’un lac. En fait, il est entouré de montagnes. Le lac, il est calme. On voit le soleil se coucher de l’autre côté de la montagne. Je sens une petite brise. Ça sent la nature.

Jack: Des sons?

Guillaume: On entend juste les vagues frapper sur la plage.

[Renforcement de l’impression bénéfique d’être là.]

[Voyage sur un nuage pour reculer dans le temps et l’espace.]

Jack: Peut-être peux-tu me dire qu’est-ce qui est là. Qu’est-ce que tu portes sur tes pieds? Dis-moi quelque chose de ce qui est là.

Guillaume: Je suis arrivé dans une forêt de bouleaux. Je suis entouré de bouleaux. Ça semble être l’automne – des feuilles partout. Il ne fait pas encore froid. C’est ensoleillé.

Jack: Et tu es habillé comment?

Guillaume: Je porte une toge bleue avec des sandales en cuir – elles sont enlacées jusqu’au tibia. [intonation un peu surprise] Je porte la barbe aussi.

Jack: Est-ce que tu es assis ou en train de marcher? Qu’est-ce qui arrive?

Guillaume: Je suis debout.

Il y a un troupeau d’animaux à proximité. Je n’arrive pas à les identifier.

Ça ressemble à des chèvres. En fait, les chèvres me suivent. Je dois les amener dans un champ et les nourrir.

Je me promène. C’est calme. On est revenu à une clairière. Les chèvres ont disparu. Il y a un temple. Un temple fait en pierre semblable aux constructions grecques.

Il y a d’autres gens avec des toges qui m’attendent en haut des marches. Par contre, eux, ils ont des toges rouges. Ils m’invitent à rentrer. En fait, ils attendaient ma présence pour débuter. Je vois un autel à l’intérieur. Ça semble être pour un rituel. Ils me demandent de m’approcher de l’autel. Ils sont tous en rang. Ce sont tous des hommes qui portent la barbe. Il y a juste moi qui porte une toge bleue; tout le monde est en rouge. [pause]

Je m’approche de l’autel en montant les marches. Puis, à ma droite en montant j’aperçois un homme qui a un poignard à sa ceinture. Je le remarque mais je n’y porte pas trop attention.

Je monte les marches en réfléchissant à ce que je vais dire, je suis concentré. Je suis derrière l’autel. Je prends une coupe. Je débute une cérémonie. Tout le monde se met à genoux quand je parle. [grand bruit d’une machine qui passent dans la rue; Guillaume attend que ça arrête. ]

On débute des prières. Je sens qu’il y a des gens qui sont hostiles. En fait, il y a des gens qui sont mécontents de ma façon de diriger. Je le savais mais je n’en avais pas tenu compte.

En fait, ils ont l’intention de me poignarder pendant la cérémonie. Je commence à comprendre ce qui se passe. Je sais que je vais mourir.

02 Voie IMG_8180Jack: [Jack ne comprend pas exactement ce qui se passe.] Tu peux le sentir? Est-ce qu’il y a beaucoup de douleur?

Guillaume: En fait je ne me suis pas encore fait poignardé. Je sais que ça s’en vient. Je pourrais me sauver. Mais il faut que je meurs pour que les choses changent.

Jack: Alors si tu meures ça va aider à changer les choses, c’est ça?

Guillaume: Oui.

Jack: Et tu sais cela?

Guillaume: Oui. J’en suis conscient. Il faut que je meure pour que ceux qui étaient dans l’ombre sortent et ceux qui ne voulaient pas prendre position, prennent position.

Je suis en train de soulever la coupe dans la cérémonie. Celui avec le poignard monte les marches, il s’approche de moi. Je le vois. Il met sa main à sa taille. Il m’enfonce le poignard dans le flanc droit. Je tombe à genoux. J’ai les mains pleines de sang. Je pleure. J’ai de la difficulté à respirer. Ma vision devient trouble. Ça commence à chaluter dans le temple. J’entends des gens crier. Il y a des gens qui sont encore en train d’essayer de comprendre ce qui s’est passé. Je me sens tranquillement mourir, mais je n’ai pas peur. Je suis serein avec ce qui se passe. Je comprends pourquoi je devais mourir.

Le temple est en train de se vider. Les gens courent. Ils s’enfuient.

Il y a une femme qui brave les hommes, qui rentre dans le temple en hurlant. Elle crie. Elle est agenouillée sur ma dépouille. Elle n’arrête pas de répéter que je n’aurais pas dû aller au temple. Elle me l’avait dit. Ça semble être ma femme. Tout ce que je ressens c’est de l’amour pour elle. Son amour je sens qu’il est sincère. Elle porte des vêtements en soie, une robe en soie, avec un foulard sur sa tête, tout en rose. Elle est agenouillée dans mon sang. Elle est couverte de sang. Mon sang coule sur les marches de l’autel. Ma femme pleure ma mort.

La nouvelle s’est répandue dans la ville.

Ceux qui quittent le temple répandent que le roi est mort.

Il y a des armées qui commencent à se monter. Il y a des gens qui commencent à se mobiliser qui n’étaient pas en accord avec ma mort.

Jack: Et tu peux regarder tout cela d’une position un peu en haut n’est-ce pas?

Guillaume: C’est ça. C’est comme si mon corps est un peu plus transparent et qu’il flottait dans les airs. Ma tête est lumineuse. Je me sens léger.

Je vois un homme qui me ressemble avec vingt ans de moins. C’est mon garçon. Il est en train de mobiliser des hommes pour partir à la guerre. [Respiration saccadée par l’émotion dans toute cette partie de la session.]

J’essaie de communiquer avec lui dans ses rêves pour lui dire que s’il part à la guerre, il va mourir à son tour.

Jack: Est-ce qu’il t’entend?

Guillaume: On est dans son rêve. Puis on dialogue les deux.

Il refuse de m’écouter. En fait, il fait à sa tête. Il est très impulsif et colérique. Il n’accepte pas le fait que je sois mort. Il veut se servir de ce motif-là pour se venger et déclencher une guerre. Je savais qu’il allait y avoir une guerre. Mais je ne pensais pas que ce serait lui qui prendrait la tête. Il va aller à la guerre, mais pas pour les bonnes raisons. [pause]

Il s’est réveillé de son rêve. Il ne comprend pas trop ce qui se passe. Il se souvient de m’avoir parlé. Il sait que je suis présent à ses côtés.

Il décide de ne pas faire la guerre.

Jack: C’est merveilleux que tu as réussi à communiquer tout ça. Ce n’est pas facile.

Guillaume: Je vois mon garçon qui se déplace. Il ne met pas son armure. Mais il amène une légion d’hommes avec lui. Il va aller parler à l’homme qui m’a assassiné. [respiration continue à être difficile avec tant d’émotion] Mon garçon a amené des hommes. Ils sont beaucoup plus nombreux que le clan rival. Il propose une trêve. Il propose à cet homme que lui et ses hommes soient exilés. S’il accepte, il ne les pourchasserait pas. Les hommes acceptent. [pause]

Ils ont accepté la trêve, mais c’est juste un leurre. En fait, ils en profitent pour essayer d’assassiner mon garçon.

J’ai réussi à intervenir sous forme d’énergie. Le poignard a dévié. Il a frôlé mon garçon, ça lui a permis de se retourner. Ça lui a donné le temps de donner l’ordre à ces hommes d’attaquer. Il y a beaucoup de sang qui coule. Il y a des hommes qui crient, qui ont peur. [Guillaume pleure.] Il y en a qui ne comprennent pas ce qu’il font là. Ils ont tous été volontaires. Je réalisais tout ça. Je vois tous ces hommes-là qui meurent à cause de ma mort. [voix saccadée] Je me sens tellement impuissant. Ça me fait de la peine. Je sais qu’il fallait que ça se produise. On me l’avait dit.

Jack: Oui, c’est très difficile à supporter.

03 Pattern difficile IMG_8152Guillaume: [haletant] Il fallait que je meure pour libérer toutes les tensions qui s’étaient accumulées au cours des siècles. Je suis content que ça se soit fait mais c’est tellement douloureux.

Jack: Mais il faut un lâcher-prise de cette douleur. Ce n’est pas ta faute que tout cela est arrivé. C’est bien sûr que tu es impliqué mais… les hommes sont les hommes.

Guillaume: Je vois un homme de lumière.

Jack: Oui.

Guillaume: Tout en blanc. Qui me dit que ça suffit. Que c’est le temps que je revienne. Ma mort a eu l’effet qu’elle devait avoir. Que si je suis resté sur terre c’était pour intervenir auprès de mon garçon. Puis maintenant ça ne m’appartenait plus.

Jack: Oui.

Guillaume: Que je devais revenir.

Jack: Oui, il faut accepter ça.

Guillaume: Tout suivait son plan. Puis que je faisais partie d’un plan, que j’avais joué mon rôle. Mais j’ai tellement de peine quand je me retourne et regarde au sol.

L’homme me prend par la main. Puis il m’amène avec lui. Je sens toute la tristesse que j’avais se dissiper tranquillement. Elle pousse toute la noirceur que j’avais de collée sur moi et c’est remplacé par de la lumière. Je sens toutes les tensions se libérer. [trois grandes expirations]

Je commence à devenir léger. Je me sens bien. Il y a pleine d’autres hommes de lumière qui m’accueillent.

Jack: Ils sont là pour t’accueillir.

Guillaume: Je me sens devenir tout chaud. Je suis rempli de lumière. Je sens l’énergie circuler en moi. Mes mains bouillent. Elles sont remplies d’énergie. Ça circule.

Jack: C’est comme être nettoyé.

Guillaume: Ça bouillonne dans ma poitrine. Je sens l’énergie circuler dans mes jambes. [Grandes respirations; mouvements du corps]

Jack: C’est comme une irrigation de lumière.

Guillaume: Oui. C’est ça qui se passe.

Jack: De sorte que toutes ces douleurs vont passer. Un lâcher-prise de tout cela.

Guillaume: En général, j’ai toujours une douleur physique au dos. Je ne la sens plus. Elle est disparue.

Jack: Parce que la cause est disparue.

Guillaume: Mes doigts brûlent. C’est l’énergie qui circule.

[pendant tout ce temps, Guillaume passe ses mains au-dessus de son corps]

Jack: Oui.

Guillaume: Ça vibre tellement fort. C’est comme plein de vibrations à la fois.

Il y a de la chaleur en même temps. Puis je la dirige dans ma poitrine et je sens ça grossir.

Dépendamment d’où je vais dans mon corps les vibrations sont différentes. Elles n’ont pas le même rythme, pas la même ondulation.

Je ne sais pas exactement où je suis sur mon corps mais c’est beaucoup plus long comme vibration. Les ondes sont beaucoup plus longues – moins rapides que tantôt. L’énergie est plus calme. En fait j’ai l’impression qu’elle est en harmonie.

Je ne sens pratiquement plus ma douleur dans le milieu du dos.

Jack: Tu peux voir que tu te sers de tes mains pour diriger l’énergie. Ça c’est quelque chose à se rappeler – que tu as cette possibilité-là

04 lilas IMG_8089Guillaume: Je regarde me mains. Elles sont lumineuses.

Jack: Oui, c’est ça.

Nous avons les mains pour diriger l’énergie mais nous ne le savons pas.

Guillaume: L’énergie est différente ici. [ses mains sont au-dessus d’une partie différente du corps] J’arrive à la moduler. J’arrive à déplacer l’énergie.

Jack: Tout cela c’est une forme d’enseignement.

Guillaume: Il y a une présence lumineuse très intense auprès de moi. Je n’arrive pas à voir si c’est un sage. C’est juste une grosse boule de lumière.

Jack: Qu’est-ce qui arrive dans ta tête?

Guillaume: Tout ce que je vois c’est la lumière. J’ai l’impression que je vois un œil. Juste un œil dans un triangle. Je commence à voir plus clair. En fait, j’ai les yeux fermés et j’arrive à voir mes mains. Je vois l’énergie qui s’en dégage. Je n’ai pas besoin d’ouvrir mes yeux.

Jack: Non, tu n’as pas besoin de les ouvrir parce que c’est les yeux du corps astral qui regardent. Ce n’est pas nécessaire d’ouvrir les yeux physiques. Tu as la capacité de voir l’énergie, la lumière qui circule, qui bouge.

Guillaume: Je sais que c’est très lumineux chez toi. Je te vois vaguement. Je vois un contour. Très, très lumineux. [pause]

Le cadeau qu’on m’a donné quand on a fait la promenade avec toi la dernière fois. On me dit que c’est le temps. Maintenant j’ai toute la potentiel pour l’utiliser.

[Une visualisation guidée qui a eu lieu le 14 avril 2016, où Guillaume a reçu le cadeau d’une boule de lumière et l’être de lumière qui la lui a donnée lui a dit qu’il saura un jour comment l’utiliser.]

Jack: Oui. Parce qu’il fallait un lâcher-prise de toutes ces difficultés avant pour que ça puisse paraître, s’installer.

Guillaume: Il y a beaucoup d’énergie qui circule chez toi.

Jack: Oui.

Guillaume: Tout est très lumineux. J’ai l’impression de découvrir un autre monde. Il n’y a pas de douleur; il n’y a pas de tristesse. Je me sens bien, mais c’est assez neutre.

Jack: Est-ce que l’être de lumière est toujours là? Celui qui t’a aidé au commencement.

Guillaume: Je peux sentir sa présence, mais il s’éloignait progressivement.

Jack: Mais avant qu’il parte complètement, j’aimerais lui demander s’il a un conseil à te donner pour ta vie actuelle… quelques mots pour t’aider maintenant dans ta vie… ou pas – je ne sais pas s’il veut faire ça. [pause]

Guillaume: En fait, il me regarde. Il ne dit pas un mot parce qu’on n’a pas besoin de parler.

Jack: Oui.

Guillaume: Je comprends qu’il me fait un sourire.

Jack: Oui. Peut-être c’est tout ce qu’il faut. Un sourire, un regard.

Guillaume: En fait, d’après ce que je comprends par la pensée c’est qu’il pourrait me le dire, mais ce serait trop facile. J’ai déjà la réponse en moi.

Jack: Oui.

Guillaume: C’est juste qu’il faut que j’apprenne à l’accepter. Si je fais l’effort je vais savoir. Tout est question de volonté. Mais ce que j’ai commencé c’était la voie à prendre. Et puis il faut que je continue comme ça. Que je devais progresser rapidement. Puis que je devrais progresser rapidement puis que je vais comprendre tout ce qui se passe… Rapidement ça va aller – au cours des prochains jours, au cours des prochains mois. Ça va s’accélérer. Mais qu’il y a de quoi faire avec de l’énergie.

Jack: Oui, c’est ça. C’est évident.

Guillaume: Si je t’ai rencontré ce n’est pas un hasard.

Jack: Non, pas du tout.

Guillaume: Il me dit que je devrais me reposer.

Jack: Oui.

Guillaume: Que j’en ai eu assez.

Jack: Oui. Absolument. C’est même un peu trop.

Guillaume: Pour ce soir.

Jack : Oui. Pour ce soir.

05 Ciel detail IMG_8198

About trylus

Welcome to my blog! I was born in the year of the golden dragon (1940) and when the golden dragon year came around again in 2000, little did I know that events would conspire to have me reinvent myself. So after a long career in computers and libraries and languages and with a few bumps of transition I now feel very alive in the practice of hypnotherapy and an energy modality called Reconnective Healing®. My interest in writing has always been in the mystery of how it is sometimes possible to convey much more than the meaning of the words. It is my heartfelt wish to have that happen sometimes in this blog. Jack Cain Trylus énergétique Montréal www.trylus.com jack@trylus.com
This entry was posted in Hypnosis and tagged , , , , , , , , , . Bookmark the permalink.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s